[Actu] Le leasing d'installation solaire: la face cachée de ce système de financement dévoilée!

 

Depuis que je travaille dans le solaire, j’ai eu beaucoup de demandes de conseil pour des installations utilisant un modèle de financement type « leasing solaire ».

Avant d’aller plus loin, je tiens à dire que je n’ai rien contre ce genre de financement. Je déplore juste le manque de communication et d’information sur la réalité du produit proposé.

Let’s see !

Il y a quelques mois de ça, un projet avec un financement “leasing solaire” arrive sur mon bureau avec de grands questionnements et l’entrain de mon client.

Ma neutralité m’oblige à être très objective dans mes recommandations et mes rapports, ce qui implique de lever le voile sur des points omis plus ou moins volontairement par les entreprises proposant leurs services afin de rendre la réalité plus belle/plus facile/plus rentable/plus attrayante/etc.

J’ai donc, à sa demande, passé l’offre proposée au crible.

 

Le leasing d’installation solaire fonctionne selon le principe suivant :

Un contrat est établi entre l’entreprise qui installe des systèmes solaires et le propriétaire. Ce contrat fixe la taille de l’installation ainsi que la production annuelle estimée durant la 1ère année.

Le propriétaire s’engage à racheter l’entier de la production de l’installation sur la durée totale du contrat à l’entreprise qui a installé le système.

A noter que le contrat proposé ne se nomme pas « leasing d’installation solaire » mais « contrat d’achat d’électricité » = le propriétaire s’engage donc à acheter de l’électricité et non pas des panneaux solaires.

L’entreprise fixe le prix d’achat de l’énergie TTC en CHF/kWh produit qui sera acheté par le propriétaire durant 20 ans.

Il existe une option d’achat, mais tellement bien décrite que (je pense) personne ne la considère !

 

Ce n’est pas clair pour vous ?

 

 

 

Je vous rassure, j’ai aussi dû réfléchir car leurs offres indiquent beaucoup de choses « gratuites » ou à « CHF 0.- » et je sais par expérience que rien n’est jamais vraiment gratuit.

 

Je ne vais pas divulguer de documents mais vous faire une synthèse de la structure des offres.

 

1ère page : elle stipule le contrat d’achat d’électricité entre l’entreprise et le propriétaire. La taille et le rendement annuel de la centrale photovoltaïque sont indiqués.

Les frais de mise en service sont à CHF 0.- TTC

Le tarif de l’électricité TTC est à CHF 0.168/kWh

Les charges mensuelles fixes sont à CHF 0.- TTC

 

1ère page et déjà 2 prestations offertes ! incroyable ! Il faut vraiment sauter sur l’occasion tout de suite !

 

2ème page : sur cette page on nous explique (en gros) ce qui sera posé sur notre toit (caractéristiques générales du système) et on illustre les composants avec des jolies photos. Attention, mention est faite que le matériel peut varier si nécessaire.

 

3ème page : ici on nous montre une estimation de production. A première vue, vous vous dites : waou super, je vais produire beaucoup, c’est top ! Je fais un truc cool pour mon porte-monnaie et la transition énergétique !

Mais euh… en fait vous allez simplement payer ces kWh à 16.8 cts, soit dans notre cas environ CHF 1’400.- par année en moyenne hors achat d’électricité à votre fournisseur.

Et c’est là que ça a sérieusement commencé à me faire grincer des dents.

Car non seulement vous achetez les kWh produits (qu’ils soient autoconsommés ou non !) mais en plus de ça, vous achetez au réseau les kWh utiles lorsque le système ne produit pas : la nuit principalement.

Vos factures ne baisseront pas. C’est un fait.

Sur cette page, il est également mentionné « l’option d’achat » du système : en gros, si vous souhaitez acheter votre installation, son prix est indiqué ici. Enfin indiqué… pas vraiment.

Et pour comprendre comment interpréter ce prix, il m’a fallu lire les 7 pages A4 ( ! ) de conditions générales.

La valeur unitaire du système (UV) est indiquée en CHF et la formule pour la calculer est digne de mes cours HES !

J’en suis arrivée à un prix d’environ CHF 27’900.- TTC pour 8 kWp. Notez ce chiffre, on va le recroiser plus tard.

Les 7 autres pages sont des pages de conditions générales, qui donnent des informations très intéressantes, mais nous savons très bien que très peu de personnes les liront (ce qui pourra poser problème par la suite…!).

Mais parlons plutôt finances.

 

Dans notre cas, on a un système de 8 kWp qui produira d’après les estimations 8’320 kWh la 1ère année.

Production totale estimée sur 20 ans : 160’227 kWh

Coût du leasing sur 20 ans : CHF 26’918.10.-

Coût du leasing sur 20 ans avec ajustement du tarif d’achat et des charges fixes de 2% par année : CHF 32’ 576.55.-

Différence entre coût du leasing hors ajustement du tarif d’achat et coût du leasing avec ajustements : + CHF 5’658.45.-

Prix moyen du kWp installé TTC : CHF 4’072.-

Tarif d’achat de l’électricité moyen sur 20 ans : CHF 20.04cts/kWh

Tarif du fournisseur d’électricité local (base H4 BT simple) : CHF 19.63cts/kWh

 

Afin de calculer concrètement la part d’achat d’électricité au fournisseur local en plus du leasing solaire, et sans autres indications, je suis partie avec les recommandations VESE soit un degré d’autoconsommation de 30%.

Production annuelle moyenne sur 20 ans : 8’011 kWh

Part d’autoconsommation de la production estimée 30% : 2’403 kWh

Part d’achat d’électricité annuelle au fournisseur local 70% : 5’608 kWh

Facture d’électricité annuelle du fournisseur : CHF 1’100.85.-

L’électricité produite non-consommée directement est réinjectée au réseau et rétribuée SANS les Garanties d’Origine. Le montant de reprise des Garanties d’Origine est variable, en général entre 2.5 et 3.5 cts/kWh.

Dans notre cas, les Garanties d’Origine appartiennent à l’entreprise qui a installé le système, c’est donc elle qui les reçoit. Le rachat du kWh est donc à 6 cts/kWh au lieu de 9.5 cts pour le client…

Ce qui représente CHF 336.- par année de « bénéfice ».

Nous arrivons à un coût total de l’opération de CHF 2393.- annuels (coût du leasing complet moyen + achats d’électricité au fournisseur – produit de la revente de la production non consommée).

Soit, environ CHF 47’864.- en 20 ans………….. ou 1.7 fois le prix de l’installation si vous l’aviez soldée directement !

A ce prix-là ils peuvent, en effet, vous offrir la mise en service et les charges mensuelles fixes la 1ère année…

Autres points à prendre en compte en lisant en détail les conditions générales :

  • Le propriétaire est tenu d’acheter l’entier de la production de l’installation durant la durée du contrat. Les factures sont mensuelles, trimestrielles ou annuelles mais c’est l’entreprise qui fixe la périodicité selon des critères non déterminés.
  • Le prix d’achat d’électricité ainsi que les charges mensuelles fixes sont amenés à changer après la 1ère année du contrat.
  • Les subventions fédérales/cantonales/communales, les Garanties d’Origine, les crédits d’impôts, crédits compensation-carbone, etc. actuels ou futurs sont la propriété de l’entreprise, au bénéfice et utilisable à sa seule discrétion.

 

Obligations du propriétaire

  • Réparer ou remplacer son système selon les garanties limitées,
  • Mettre à disposition une connexion internet fonctionnelle avec un port ethernet DHCP actif ainsi qu’une prise AC,
  • Informer sans délai en cas de panne, changement de fournisseur d’électricité,
  • D’utiliser le système à des fins personnelles.

 

Propriété

  • Le propriétaire n’est pas propriétaire de l’installation tant qu’il n’a pas réglé le montant dû selon la clause « option d’achat ».
  • En cas de changement volontaire de la propriété du bâtiment (vente, donation, divorce) le propriétaire est tenu de :
  1. Transférer le contrat au nouveau propriétaire pour autant que le nouveau propriétaire remplisse les exigences de l’entreprise et accepte les termes du contrat. L’entreprise peu exiger une responsabilité commune ou solidaire du propriétaire à l’égard des paiements d’énergie.
  2. Payer d’avance le contrat dans sa totalité (paiement de la totalité de la production sur 20 ans) et transférer ensuite le contrat au nouveau propriétaire aux mêmes conditions que point ci-dessus.
  3. Déménager l’installation sur son nouveau bâtiment à ses propres frais.
  4. Acheter l’installation selon les conditions de l’entreprise.

 

  • En cas de divorce, le contrat, ses droits et ses obligations, passe automatiquement à l’époux qui détient la propriété du bâtiment. Si ce dernier n’accepte pas de signer le contrat, l’entreprise peut exiger le paiement anticipé de la totalité de la production estimée sur la durée du contrat.

 

 

Vous l’aurez compris, avant de signer ce contrat de leasing mentionnant plein de choses gratuites et surtout énormément de conditions générales, il vous faudra bien réfléchir et tenir compte qu’il vous engage sur 20 ans.

A savoir également : ce type de contrat n’est pas déductible fiscalement, au même titre qu’un leasing automobile.

Et la valorisation du bien immobilier n’est effective que lorsque le propriétaire achète le système. Et il est assez compliqué d’optimiser l’autoconsommation…

Si vraiment votre projet nécessite un financement externe, privilégiez le crédit bancaire « travaux/rénovation », l’augmentation d’hypothèque ou le contracting (à noter que les offres de contracting pour les petits projets sont peu courantes et très souvent combinées avec l’assainissement de chaufferie et la réfection d’isolation).

Avec un crédit bancaire, les frais sont plus faibles, la valorisation du bien est immédiate et l’investissement est déductible fiscalement.

Et pour information, une installation de même taille financée avec des fonds propres ou un crédit bancaire, avec le même taux d’autoconsommation, avec une négociation du prix d’installation serait rentabilisée en 11 à 12.6 ans…

Vous l’aurez compris, mon avis sur les leasings d’installations solaires est plutôt négatif car au final je ne comprends pas l’utilité de la manœuvre si ce n’est de faire payer 1,7 fois le prix de l’installation au propriétaire…

Je comprends le leasing pour les véhicules, les machines industrielles, les outils, etc. sur des durées courtes à moyennes : la technologie évolue, le confort du renouvellement de produits automatique et nous avons également envie de changement (voitures).

Mais pour une installation solaire…

 

Quel est votre avis sur le sujet ? avez-vous déjà songé au leasing solaire ?

Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur le sujet ou simplement en discuter, vous pouvez me contacter +41 77 532 87 14 ou info@easy-sun.ch 

 

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *