Pourquoi et comment entretenir son système de chauffage ?

 

Mon premier article concernant le chauffage!

Et quoi de mieux pour débuter que d’aborder la thématique de l’entretien de son système de chauffage?

Car oui, un chauffage, ça s’entretient. 

Cette idée d’article m’est venue après diverses constatations sur le terrain : dès que l’on parle entretien de chauffage, les propriétaires pensent automatiquement « contrat d’entretien avec la marque de la chaudière/de la PAC ».

Or, l’entretien concerne toute l’installation et pas uniquement la machine qui produira de la chaleur.

Une petite image pour illustrer mon propos :

Imaginez votre voiture, son moteur est impeccable et très bien entretenu avec des services réguliers par contre vos pneus sont sous-gonflés. Au début, vous ne vous alarmez pas. Votre consommation de carburant augmente, vos pneus s’usent plus rapidement, mais vous continuez à rouler. Et puis, une virée shopping chez IK*** entre copines, une surcharge de votre voiture et une route minée de nids de poule. Et bim, le pneu éclate ou crève et vous êtes sacrément embêtée.

Le chauffage, c’est un peu la même chose : très souvent les chaudières/PAC sont choyées comme des moteurs de F1 et tous les autres éléments pourtant essentiels sont délaissés et/ou mal réglés.

Quand avez-vous nettoyé votre chauffage au sol ou vos radiateurs pour la dernière fois ?…

Dans 90% des cas, la réponse est : mais jamais voyons !

Pourquoi entretenir l’ensemble de son installation de chauffage?

  • Pour garantir les performances de sa chaudière/sa PAC,
  • Pour éviter la surconsommation énergétique,
  • Pour réduire les pannes,
  • Pour augmenter la durée de vie de l’installation.

 

Nous avons désormais le pourquoi, découvrons le comment et le quand !

 


 

La distribution & l’émission de chaleur :

  • Le chauffage par le sol, hydraulique.

 

C’est un type de distribution de chaleur très répandu en Suisse depuis plusieurs décennies. Economique et confortable, il permet d’avoir des températures de départ chauffage basses (35°C en moyenne) particulièrement intéressantes pour les PAC.

Les installations anciennes nécessitent des soins particuliers et réguliers car les tubes de l’époque n’étaient pas étanches à 100% à l’oxygène : des boues/des algues se forment à l’intérieur des conduites, obstruent les tubes et encrassent potentiellement le producteur de chaleur.

Les installations récentes ou neuves nécessitent aussi des entretiens, certes plus espacés que les anciennes installations mais elles doivent être entretenues.

Symptômes vous alertant de la nécessité de nettoyer votre circuit de chauffage au sol :

Zones froides au sol dans des pièces de vie ou des salles de bain, eau dans les débimètres des collecteurs de chauffage marron ou noire, difficultés de réglage des températures/des débits, débits de chauffage faibles, pannes de pompes.

Eau de chauffage boueuse = nettoyage à faire!

 

 

Les entretiens peuvent être effectués par votre chauffagiste ou une entreprise spécialisée.

Chauffage au sol de + de 15 ans : désembouage tous les 5 à 6 ans selon votre région, mise en place d’un filtre à boues, contrôle régulier de la qualité d’eau du circuit de chauffage.

Chauffage au sol récent (- de 15 ans) : désembouage tous les 7 à 8 ans selon votre région, nettoyage du filtre à boues, contrôle régulier de la qualité d’eau du circuit de chauffage.

 

Images thermiques avant et après désembouage du circuit de chauffage au sol.

 

  • Radiateurs hydrauliques

 

Les radiateurs, il en existe de multiples sortes et comme pour le chauffage au sol, ils nécessitent de l’entretien pour fonctionner de manière optimale.

En général, il convient d’effectuer une purge des radiateurs avant la période de chauffe (ou du moins après une non-utilisation prolongée) afin d’évacuer l’air et d’éventuelles saletés. Ils doivent également être désemboués tous les 8 à 10 ans selon les modèles.

Symptômes du radiateur souffrant : il fait du bruit, il vibre, il fuit ou il ne chauffe plus.

Les entretiens peuvent être effectués par votre chauffagiste ou une entreprise spécialisée.

 

  • Qu’est ce qu’un désembouage/débouage ?

Le désembouage du circuit de chauffage est une méthode simple qui permet d’éliminer la boue accumulée présente dans l’installation de chauffage. Si vous ne faites rien, au fil des années cette boue (issue de la corrosion de votre tuyauterie et de dépôts calcaires) s’accumule et endommage votre système de chauffage et votre chaudière/PAC.

Cette technique utilise votre système d’eau courante couplée à un appareil de désembouage hydrothermique pour faire circuler l’eau additionnée de produits chimiques dans le circuit en éliminant la boue. Sachez d’ailleurs qu’il existe des traitements préventifs pour éviter que la boue ne se re-dépose trop rapidement, tel que l’installation d’un filtre à boue au niveau de votre chaudière/PAC.

 

Boues contenues dans le système de chauffage au sol.

 

  • Remplir son circuit d’eau de chauffage avec de l’eau du robinet ?

Non ! Une certaine qualité d’eau doit être respectée et l’eau du robinet n’est pas une eau de circuit de chauffage: si vous en ajoutez cela déréglera le pH et favorisera l’apparition d’algues et de bactéries. Si vous allez être amené à remplir vous-même le circuit pour maintenir la pression, demandez l’installation d’une station de remplissage équipée d’un filtre spécifique (type Purotap).

 

Station Purotap Micro

 

 

Le producteur de chaleur :

  • Chaudière à mazout/à gaz :

L’entretien est annuel et réalisé dans la majorité des cas par le SAV de la marque de votre chaudière. Un technicien expérimenté et spécialiste en combustion se charge du nettoyage des différents éléments, des mesures et tests de combustion, de l’inspection des pièces d’usure et du remplacement de celles-ci si besoin.

 

  • Chaudière à pellets :

L’entretien est annuel et réalisé dans la majorité des cas par le SAV de la marque de votre chaudière. Un technicien expérimenté et spécialiste en combustion se charge du nettoyage des différents éléments, des mesures et tests de combustion, de l’inspection des pièces d’usure et du remplacement de celles-ci si besoin.

Le propriétaire est chargé d’éliminer les cendres par ses propres soins selon les modèles de chaudières. Certaines chaudières ne nécessitent qu’une vidange annuelle de cendres effectuée par le ramoneur.

Exemple de contrat d’entretien pour les chaudières à combustion : Buderus     Vaillant

 

  • Ramonage :
Source: ECA

 

  • Pompe à chaleur

L’entretien s’effectue chaque 2 ans et réalisé dans la majorité des cas par le SAV de la marque de votre PAC. Un technicien expérimenté et spécialiste en PAC se charge du nettoyage des différents éléments, de l’inspection et des réglages si besoin.

Attention, si votre PAC est un modèle « split » avec une liaison extérieur/intérieur avec du gaz frigorigène, l’étanchéité de l’installation devra être contrôlée régulièrement.

Exemple contrat d’entretien PAC :  Alpha Inno Tec

 

L’eau chaude sanitaire :

  • Boiler, quel que soit son type

Son pire ennemi est sans aucun doute le tartre/calcaire. Sous l’effet de la chaleur, le calcium et le magnésium présent naturellement dans l’eau potable s’agglomèrent sur le serpentin et/ou sur la résistance électrique, formant des dépôts solides et isolants. Ces dépôts ralentissent le transfert de chaleur et augmentent la consommation d’énergie pour la production d’eau chaude.

1 mm de tartre augmente la consommation de 8% et 10 mm de plus de 50% (selon le type de boiler). Plus l’eau est dure (+ de 25°f) et plus la température est élevée, plus les détartrages seront fréquents. A noter : il se forme deux fois moins de tartre à 55°C qu’à 65°C, et trois fois moins qu’à 75°C.

 

Résistance électrique de boiler complètement entartrée.

 

Un boiler laissé sans entretien durant 20 ans.

 

Les boilers pour installation solaire thermique doivent également être détartrés : leur température interne peut être supérieure à 85°C mais le tartre ne reste pas sur les serpentins. La variation de température occasionne une dilatation et une rétractation des serpentins : le tarte « tombe » au fond de la cuve et sera évacué avec le détartrage.

 

Autres éléments de votre installation devant être contrôlés et entretenus :

  • Vase d’expansion : réglages et changement du vase si la membrane interne n’assure plus son rôle.
  • Pompes de circulation : ne jamais laisser une pompe ne fonctionnant plus sur une installation ! à remplacer rapidement.
  • Accumulateur de chaleur : température et sondes.

 

 

J’espère que cet article vous aura été utile !

 

Nettoyer et entretenir son système de chauffage c’est simple et cela permet de diminuer sa consommation d’énergie en augmentant son confort.

Votre chauffagiste est là pour vous et votre installation.

 

Pas de chauffagiste ? Contactez-moi, je vous orienterais avec neutralité et professionnalisme info@easy-sun.ch | 077 532 87 14

 

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *